11
décembre
2009

Retrouvez la température de Copenhague tous les jours grâce au widget baromètre climatique

You do not have the required Adobe Flash Player to display this content. Please download the latest version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

20
novembre
2009

Le blog relatif au climat a été transféré sur le site planete-attitude.fr , où vous pourrez retrouver les billets d’Elise Bucke, responsable climat au WWF-France, qui y relate régulièrement l’état des négociations internationales, la position des différents pays, le rôle de l’Union européenne et de la France, etc.

23
janvier
2009

En avril dernier, le WWF-France transmettait au gouvernement son « Manifeste pour une Présidence française ambitieuse » qui exposait les demandes précises du WWF sur quatre priorités à l’agenda de la présidence française : le climat, la pêche, l’agriculture et la forêt. L’heure est maintenant venue de tirer le bilan de ces 6 mois de présidence de l’Union européenne.

Cliquez pour lire la suite »

19
décembre
2008

 

Paris, le 19 Décembre. Le WWF-France comme les autres ONG participant au Grenelle a été reçue aujourd’hui par le Président de la République pour une explication concernant entre autres l’adoption du Paquet Energie Climat. Le WWF-France par la voix de son directeur général, Serge Orru, a réaffirmé que le compromis n’était pas satisfaisant en terme d’ambition environnementale et qu’il obligeait la France à accélérer pour incarner l’exemplarité européenne lors des négociations de Copenhague

  Cliquez pour lire la suite »

13
décembre
2008

Poznan, Pologne,13 décembre 2008. Pour le WWF, la conférence de Poznan aura été la conférence des opportunités gâchées dans le cadre de la lutte contre les dérèglements climatiques. Cet enlisement est surtout le résultat de l’effondrement du leadership européen et de l’obstruction de certains pays industrialisés qui ont pris en otage les négociations.

Cliquez pour lire la suite »

12
décembre
2008

Le texte, adopté aujourd’hui par les 27, comporte un seul engagement ferme de la part de l’Union Européenne. Cet engagement, qui consiste à réduire les émissions européennes de 20% d’ici à 2020 par rapport à 1990, se traduirait, par rapport à aujourd’hui, par une baisse d’environ 12%. Si l’on tient compte du fait que les deux tiers de cette réduction pourront se faire via des mécanismes de compensation carbone - c’est à dire l’achat de crédits carbone sur le marché international - c’est une diminurtion de seulement 4% de ses émissions sur son territoire que s’est engagée l’UE. C’est insuffisant pour faire avancer les négociations internationales. C’est insuffisant pour faire du compromis d’aujourd’hui un compromis historique

Cliquez pour lire la suite »

12
décembre
2008

France - Poznan, le 12 décembre - Le Réseau Action Climat, Greenpeace, WWF et les Amis de la Terre dénoncent le compromis négocié aujourd’hui par les chefs d’Etat européens sur le paquet énergie-climat.

Les ONG environnementales considèrent que l’accord sur la réduction des émissions dans les secteurs non industriels (habitat, transport, agriculture…) est en totale contradiction avec l’objectif de long terme de l’Europe de limiter le réchauffement global bien en deçà de 2°C : les Chefs d’Etat sont restés très ambigus sur l’objectif de 30% de réduction des émissions européennes pour 2020, objectif pourtant annoncé en grande pompe l’année dernière. L’accord négocié aujourd’hui prévoit que plus de deux tiers des réductions pourront se faire hors du territoire européen, par de la compensation carbone. Les leaders européens ont également refusé d’introduire un système de sanctions efficace (notamment des amendes), lacune fondamentale, qui n’incite pas les gouvernements à respecter leurs engagements.

Cliquez pour lire la suite »

10
décembre
2008

Bruxelles (Belgique). Les chefs d’Etat et de gouvernement européens se réunissent demain pour finaliser le Paquet Energie-Climat qui définira l’ambition de la politique climatique de l’Union pour les 12 prochaines années. Du résultat de cette réunion dépend la crédibilité de la diplomatie climatique européenne. Alors que la conférence internationale de Poznan touche à sa fin, le WWF rappelle les 7 lignes rouges qui ne doivent pas être franchies si l’Union souhaite être à la hauteur du défi climatique et envoyer un signal positif fort à la communauté internationale.

Cliquez pour lire la suite »

10
décembre
2008

La tendance s’ébauchait depuis quelques mois déjà, mais elle semble se confirmer à l’issue de la première semaine de la conférence de Poznan : les pays en développement se sont bel et bien imposés en force constructive dans les négociations sur le changement climatique. Alors que nombre d’entre eux ont en effet déjà développé des plans nationaux de réduction des émissions de gaz à effet de serre, certains de leurs représentants ont également formulé des propositions concrètes au sujet de la coopération technologique et du financement des mesures d’adaptation et d’atténuation appelées à être réalisées sur leurs propres territoires.

Cliquez pour lire la suite »

9
décembre
2008

A la suite des négociations de Bonn et d’Accra, l’Union européenne avait exprimé son profond regret de ne pas avoir formulé de propositions concrètes en matière de développement et de transferts de technologie pour le compte des pays en développement. Mais les excuses, aussi sincères soient-elles, n’induisent pas mécaniquement (et c’est bien dommage pour ceux qui les adressent) un changement de cap drastique et immédiat ! Aussi ne doit-on pas s’étonner d’une chose : qu’à la lecture des propositions européennes à Poznan, les initiatives dans ce domaine ne soient pas légion. Et lorsqu’il y en a, il s’agit généralement d’accords technologiques conclus sur une base volontaire, et qui ne sauraient donc correspondre au degré d’ambition requis pour une action rapide et efficace. De leur côté, les pays en développement ont clairement exprimé leur position : sans programme majeur de transferts technologiques en leur faveur, la conclusion de l’accord de Copenhague prévue en décembre 2009 risque d’être fortement compromise…

Cliquez pour lire la suite »