16
décembre
2009

15 Décembre 2009 - Pendant que la communauté internationale discute à Copenhague des mesures à prendre pour réduire les émissions de gaz à effet de serre dues à la déforestation et dégradation des forêts (REDD), les ministres européens de l’Agriculture se sont opposés aujourd’hui à l’adoption de mesures fortes pour lutter contre le commerce de bois illégal et le pillage des forêts tropicales.

En affaiblissant de manière considérable la proposition de règlement telle qu’amendée par le parlement européen, les ministres européens de l’Agriculture ont décidé de ne pas changer grand chose à la situation actuelle et donc de ne pas mettre un terme au scandale du commerce du bois illégal en Europe. Cliquez pour lire la suite »

22
juin
2009

8 associations agricoles et environnementales ont lancé un Appel au Président de la République pour un remaniement ministériel véritablement écologique. Elles estiment que l’enjeu écologique du prochain remaniement réside surtout du côté du Ministère de l’Agriculture et de la Pêche. Cet appel est paru lundi 22 juin dans le quotidien Libération.

2007 a vu la constitution d’un super-ministère du développement durable avec pour mission l’intégration du développement durable dans les politiques publiques de l’énergie, des transports et de l’aménagement du territoire. Nous nous félicitons de cet objectif même si des progrès restent à faire avec notamment l’appropriation des enjeux écologiques par les services issus des anciens ministères de l’Equipement, des Transports ou de l’Industrie.

Il apparaît donc que les plus hautes sphères de l’Etat ont commencé à prendre la mesure de l’urgence climatique, reste à ce que la volonté d’agir se traduise par une impulsion dynamique dans tous les rouages de l’Etat ainsi que dans les négociations internationales afin que la France incarne concrètement dans sa politique et son action le leadership qui devrait être le sien dans le développement d’une économie sobre en carbone qui sera le modèle de demain.

Mais le péril climatique n’est pas la seule urgence écologique : la perte de la biodiversité, la pollution des eaux et des sols sont aussi de graves réalités qui hypothèquent l’avenir des générations futures. Aussi, pour nous, le véritable enjeu du prochain remaniement ministériel se situe certes dans la sanctuarisation du Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire (MEEDDAT) avec un renforcement de son rôle de pivot et d’interface du développement durable au sein du gouvernement, mais aussi au Ministère de l’Agriculture et de la Pêche. Quelle mission sera dévolue à ce grand ministère et quel(le) sera l’homme ou la femme capable de mener sa mutation? Cliquez pour lire la suite »

9
juin
2009

Alors qu’on estime à près de 20% la part de bois importée dans l’UE qui serait d’origine illégale - 40% pour les bois tropicaux importés en France - et que 92% des citoyens européens veulent une loi garantissant que seul du bois d’origine légale soit commercialisé dans l’Union européenne, le gouvernement français a incité les députés français siégeant au Parlement européen à voter, le 22 avril dernier, contre un règlement fort qui prévoyait le principe d’une traçabilité des produits bois, des forêts de productions aux consommateurs finaux.

Peine perdue : le texte a été adopté avec le soutien de tous les députés européens français à l’exception remarquable de ceux du PPE (=UMP) qui se sont tous abstenus (sauf un : Joseph Daul). Cliquez pour lire la suite »

28
avril
2009

Paris, le jeudi 23 avril 2009 - Les députés européens ont voté hier après midi un renforcement considérable de la proposition initiale de règlement visant à enrayer les importations de bois illégal en Europe. Les associations de protection de l’environnement les Amis de la Terre, France Nature Environnement (FNE), Greenpeace, Sherpa et WWF saluent ce vote mais regrettent l’opposition surprenante de la France : dans une note que les associations ont pu se procurer, la France demandait aux députés européens français de voter contre le principe d’une traçabilité des produits bois, des forêts de productions aux consommateurs finaux. Cliquez pour lire la suite »

20
février
2009

17 février 2009 - Les députés européens, membres de la « commission environnement » du parlement européen viennent de voter une série d’amendements renforçant considérablement la proposition de texte pour un règlement européen interdisant et sanctionnant la mise sur le marché de bois d’origine illégale. Une première encourageante qui demande à être confirmée.

Lancé en 2003, le plan d’action européen pour lutter contre les importations de bois illégal et améliorer la gouvernance dans les pays producteurs (FLEGT) entre, avec ce règlement, dans une phase finale.

Pour Emmanuelle Neyroumande, responsable de la mission « forêt » au WWF France : « Le texte proposé par la Commission Européenne en octobre 2008 était extrêmement faible et nous faisait craindre le pire. Ces amendements redonnent un nouveau souffle aux discussions et nous permettent d’envisager une législation à la hauteur des enjeux ».
Cliquez pour lire la suite »

20
octobre
2008

Le WWF juge trop faibles l’annonce faite aujourd’hui par la Commission Européenne sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre dues à la déforestation, et la proposition législative pour résoudre le problème de l’exploitation illégale des forêts. En effet, ces décisions ne sont pas suffisantes pour pouvoir répondre à l’objectif initial de la Commission, qui étaient de mettre fin à la déforestation et au commerce illégal du bois.

Cliquez pour lire la suite »

Publié dans Forêt | 1 Commentaire »
10
septembre
2008

La proposition de règlement, qui devait être formulée par la Commission européenne en juin 2008, vient une fois de plus d’être différée. Ainsi, la dernière échéance, qui avait été fixée au 10 septembre, a cette fois-ci été reportée au 24 septembre, mais des échos se font entendre selon lesquels la proposition serait en fait repoussée au mois d’octobre…

Cliquez pour lire la suite »

31
juillet
2008

Un rapport commandé par le WWF vient appuyer la demande des ONG environnementales pour une législation européenne forte rendant illégale l’importation de bois illégal sur le marché européen.

 Selon un nouveau rapport du WWF, l’UE a importé en 2006 près d’un  cinquième de ses bois -  soit  16 % à 19 % de ses importations - de sources illégales ou suspectes ; les principaux pays d’origine étant la Russie, l’Indonésie et la Chine. Le WWF demande en conséquence que l’UE adopte de façon urgente une législation ferme et efficace pour éviter que l’importation de bois illégal se perpétue. Il portera cette requête qu’il juge prioritaire pendant la Présidence Française de l’UE qui s’est entamée le 1er juillet 08.   Cliquez pour lire la suite »

Publié dans Forêt | 2 Commentaires »
30
juin
2008

La France est un des plus importants importateurs de bois tropicaux en Europe.

Elle est même la première en terme d’importation de bois issu des forêts d’Afrique Centrale. Or ce massif est le deuxième en taille après l’Amazonie et regorge d’une faune et d’une flore menacée : gorilles, bonobos, éléphants des forêts sont menacés de disparition par la surexploitation des forêts et le trafic des espèces.

On estime par ailleurs que près de 40% du bois tropical importé en France serait d’origine illégale. Cliquez pour lire la suite »